Zagreb

Rien de mieux que de flâner dans la capitale Croate, à pieds, en amoureux, le Guide du Routard en poche. La ville est scindée en deux parties : la ville haute et la ville basse. Nous, nous avons séjourné et vadrouillé dans la première, sans trop le savoir d’ailleurs ! Après s’être trempés (et c’est peu de le dire!), avoir galéré pour trouver une wifi afin de contacter notre hôte puis, avoir enfin trouvé notre petit appartement dégoté sur Airbnb, nous voici partis nous trimbaler entre les quartiers Gradec et Kaptol.

Le premier étant plus haut que le second, c’est ici que se trouve le Parlement Européen. Bon, c’est vrai, ça en jette quand même pas mal de se retrouver au milieu de cette immense place, avec ses drapeaux et ses voitures de luxe. C’est à noter mais ce qui nous a surtout attiré, c’est la fameuse église Saint-Marc qui trône au milieu de ce même endroit (trop frustrant, elle ne se visite pas!!). Eden a voulu que nous visitions le Musé des Cœurs Brisés (ouais, il est bizarre comme mec!) et contre toute attente, il est super intéressant et vaut le détour ! Nous avons passé un chouette moment à découvrir l’histoire de nombreuses personnes à travers un objet de leur choix. Pas trop long, mais assez pour être sympa et, en plus, si vous avez moins de 25 ans, c’est gratuit 😉 

!!!

Kaptol, c’est un peu plus bas, différent mais pas moins beau ! Entre ruelles, lignes de tram, cathédrale, terrasses de café et allées commerçantes, tous les goûts sont permis. Nous nous sommes perdus par ci et par là… Après un passage au traditionnel marché, petite dégustation du fameux Burek. Ultra consistant (une assiette pour deux, on est larges!) mais une véritable tuerie ! Au fromage ou à la viande, peu importe, on se régale !! Je vous note l’adresse du petit resto qui ne paye pas de mine mais qui est, comme souvent, un des meilleurs du quartier ! 

!!!


Restau :

Burek (sous le Dolac) : Une bonne adresse recommandée par Le Routard où l’on peut manger un délicieux Burek au fromage ou à la viande. Il ne paie pas de mine, mais il vaut le coup, allez-y n’hésitez pas !